De Kronenbourg aux 3 Brasseurs

À L’Origine de Kronenbourg, il y a un Homme né en 1633 qui se nomme Jérôme Hatt, il s’agit du premier brasseur d’une très longue dynastie. Avec lui débute l’histoire du plus grand brasseur Français, fièrement ancré en Alsace.

 

 

Premiers pas en tant que tonnelier, il obtient sa maîtrise de brasseur le 9 juin 1664 puis s’installe « Au Canon », rue d’Austerlitz à Strasbourg dont il acquière la propriété très rapidement.

 

1664 fût une année riche en histoire :

 

En France le rayonnement du roi Soleil est à son Zénith, Versailles célèbre avec faste les fêtes, la musique emplit les jardins et les nuits sont illuminées de feux d’artifices.

Molière présente sa pièce de théâtre très controversé qu’est « Tartuffe » qui devient un succès.

Cette même année une nouvelle boisson venue d’orient fait ses débuts à Paris dans les cercles restreints, il s’agit du café !

Concernant le climat, afin de comparer avec aujourd’hui, l’hiver fût froid et le printemps doux et clément qui donna de belles récoltes ce qui mis fin à cinq années de disette.

 

 

A l’étranger le nouveau monde naît mais on ne le sait pas encore…

 

Revenons à l’histoire de Kronenbourg qui prend un nouveau virage au milieu du 19ème siècle, en effet grâce à deux brasseurs l’Allemand Gabriel Sedlmayr et l’Autrichien Anton Dreher qui révolutionnent la production brassicole en dévoilant une nouvelle souche de levure de fermentation basse qui vont permettre à Kronenbourg de créer une bière limpide qui se conserve plus longtemps.

La brasserie Hatt, s’est donc installée à Cronenbourg en 1862 car le terrain était vaste pour construire des caves de fermentation, le chemin de fer étant proche pour acheminer ses produits vers la capitale mais également le dernier critère non négligeable qui compose 95% de la bière est l’eau qui y est abondante et de qualité car exploitée depuis l’époque Gallo-Romaine.

La brasserie adopta le nom du quartier, mais avec une orthographe germanique, au cours du XXe siècle.

 

La localisation du quartier est délimitée :

 à l’ouest et au nord par la limite communale de Strasbourg avec Oberhausbergen, Mittelhausbergen et Schiltigheim;

 à l’est par le glacis des anciennes fortifications du centre-ville et le Marché-Gare ;

 au sud par la route d’Oberhausbergen, qui le sépare du quartier de Hautepierre, Le quartier est structuré par les routes d’Oberhausbergen et de Mittelhausbergen, axes qui partent du centre-ville et rejoignent le Kochesberg.

 

 

En l’an 2000, le site de la brasserie K1 de Cronenbourg n’accueille plus que le siège social et le centre de recherche et développement de Kronenbourg, dont la production est désormais principalement issue de la brasserie K2 d’Obernai. Début 2014, le siège social et les unités de recherche et développement quittent définitivement Cronenbourg pour emménager au site K2 à Obernai. Une partie de l’ancienne brasserie a été réhabilitée en écoquartier comportant logements. Le seul bâtiment de production conservé est l’ancienne salle de brassage, de style art déco.

 

Grâce aux 3 Brasseurs le lieu va revivre d’ici quelques semaines, après une longue période de travaux de réhabilitation, avec son restaurant et son nouvel outil de production de bière intégré et modernisé pour répondre aux attentes des futurs consommateurs.

 

Affaire à suivre 😉

 

Franck Schaeffer

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT