La Sorachi

Il était une fois, au cœur du Japon, un effroyable dragon. Celui-ci, racontait-on, était l’âme damnée d’un brasseur qui avait offensé les Dieux en essayant de produire une bière proprement divine.
Vexés, ceux-ci avaient fait déborder sa cuve jusqu’à remplir toute la vallée. Le malheureux périt comme emmuré dans son propre breuvage.
Mais les Dieux n’étaient pas cruels. Pour laisser au brasseur une chance de revenir à sa vie d’avant, ils le changèrent en un dragon hideux, et se jurèrent de lui rendre son apparence si quelqu’un parvenait à lui enseigner l’humilité.
Aux alentours, tous avaient entendu parler de cette histoire. Et tous les amateurs de bière ne caressaient qu’un rêve : goûter la bière extraordinaire qui servait de tombeau au terrifiant dragon. Une personne, notamment, le voulait plus que tout autre : Maxime, un jeune voyageur français, courageux et intrépide, qui brassait pour Les 3 Brasseurs de la province.
Un jour, il prit sa décision : « Je vais aller défier le dragon, et me mesurer à cette bière divine. »

Pour télécharger la suite de l'histoire de la Sorachi (en pdf), cliquez ici

La Sorachi

Caractéristiques organoleptiques

  • Une bière trouble, intense et florale

  • 7%

Cette bière vous plaît ? Faites-la connaître !